Certifications

Tous nos produits portent le label bio de l'Union européenne ou le label « produits naturels certifiés » du BDIH

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/fr/thumb/4/47/EU_Organic_Logo_Colour_54x36mm.svg/220px-EU_Organic_Logo_Colour_54x36mm.svg.png    Le label  bio de l’Union européenne

Le label certifie que le produit visé est conforme au règlement sur l'agriculture biologique de l'Union européenne1, fondé sur l'interdiction des engrais et pesticides de synthèse.

Au minimum, ce label garantit que :

  • 95 % ou plus des composants du produit sont issus de l'agriculture biologique
  • le produit est conforme aux règles du système officiel d'inspection
  • le produit provient directement du producteur ou du préparateur dans un emballage scellé
  • le produit porte le nom du producteur, du préparateur ou du distributeur et le nom ou le code de l'organisme d’inspection

L’organisme de contrôle et de certification est Skal Biocontrole, dont le siège social est à AJ Zwolle (Pays Bas)

 

 

Le label "Cosmétiques naturels certifiés" du BDIH

Le Label est délivré par le BDIH, l'association fédérale d’entreprises commerciales et industrielles pour les médicaments, les produits diététiques, les compléments alimentaires et les cosmétiques, créée en 1951, dont le siège social se situe à Mannheim (Allemagne).

Le BDIH est membre de la fédération européenne EHPM (European Federation of Associations of Health Product Manufacturers)   ainsi que membre de l’association pour la réglementation en matière de fabrication et de commercialisation de produits alimentaires BLL (Bund für Lebensmittelrecht und Lebensmittelkunde).

Le label BDIH est utilisé actuellement par 450 entreprises ; 20 % d'entre eux sont des pays voisins de l’Allemagne. Depuis l’introduction officielle du label en début 2001 plus de 9000 produits de soins ont été contrôlés.

Le cahier des charges du BDHI

L’un des piliers du cahier des charges BDIH est la liste "positive" de composants autorisés (environ 690 composants sélectionnés parmi les plus de 20 000 composants cosmétiques répertoriés) pour l’élaboration d’un produit cosmétique naturel http://ionc.info/fileadmin/BDIH/downloads/BDIH-Standard_Positivliste_V_7_1_2016_02.pdf Tout ingrédient qui n’est pas présent sur cette liste est automatiquement exclu du processus de certification.

Voici quelques points essentiels du cahier :

  • Préférence pour l’utilisation des ingrédients végétaux provenant de l’agriculture biologique ou de de la cueillette sauvage contrôlée. Un certain nombre d’ingrédients doivent obligatoirement provenir de l’agriculture biologique, comme p. ex. l’huile d’olive, de jojoba, de sésame, de pépins de raisin ou de noyaux d’abricot, le beurre karité, le jus d’aloe vera ou huile essentielle de menthe verte. Le cahier des charges du BDIH n’exige pas de pourcentage précis d’ingrédients bio dans un produit fini.
  • Protection des animaux : Exclusion de tests sur les animaux, que ce soit lors de la conception des formulations, de la fabrication du produit ou du contrôle du produit fini. Exclusion des matières premières provenant de mammifères, qui ont été tués pour les obtenir (par exemple le blanc de baleine, l’huile de tortue ou de vison, la graisse de marmotte, les huiles, le collagène d’origine animale et les cellules vivantes)
  • Interdiction stricte d'un certain nombre de substances :  colorants et aromates synthétiques, matières premières éthoxylées, silicone, la paraffine et autres produits dérivés du pétrole. Le critère d’autorisation pour les substances odorantes naturelles est la norme ISO 9235.
  • Interdiction des OGM
  • Permission d’utiliser des technologies douces (hydrolyse, hydrogénisation, ésterification, trans-ésterification ou condensation) à partir des matières premières, comme les graisses, les huiles et les cires végétales, la lécithine, la lanoline, les saccharides, les protéines et de lipoprotéines et uniquement par des technologies douces. Les bases lavantes ou émulsifiantes éthoxylées sont exclues nommément
  • Limitation des conservateurs de synthèse aux plus doux (acide benzoïque, acide salicylique, acide sorbique et acide benzylique) dont l’éventuelle utilisation doit être mentionnée sur l’emballage (« conservé avec [nom du conservateur] »). Préférence pour l’utilisation des conservateurs naturels
  • Interdiction de rayonnement radioactif :  Il n’est pas permis de désinfecter les matières premières organiques et les produits finaux cosmétiques au moyen de rayonnement radioactif.

Certification annuelle, produit par produit

La fédération BDIH contrôle une fois par an les laboratoires et certifie la conformité au cahier des charges.

Le label "cosmétique naturel contrôlé" n’est pas délivré à une marque ou un laboratoire, mais - après vérification - à un produit.

Au moins 60 % des produits d’une marque doivent être certifiés avant que le premier produit puisse porter le label du BDIH.

Pour des informations supplémentaires sur le label BDIH cliquez ici

http://www.kontrollierte-naturkosmetik.de/f/cosmetiques_naturels.htm

Les cosmétiques de MORILIVE et le label BDHI

Tous les cosmétiques de MORILIVE correspondent entièrement au cahier des charges du BDIH et portent le label « Cosmétiques naturels certifiés ». Ils dépassent même les exigences du label en augmentant la part bio et en excluant à 100% des ingrédients d’origine animal. Vous n’y trouvez pas de cire d’abeille, ni de lanoline obtenue de la laine de mouton ou de squalène provenant du foie des requins.

 

 

 

Il n’y a aucun produit à lister dans cette catégorie.
Le Comptoir du Moringa © 2018 - Design & Hosting by wolter & works